ESPACE PARENTS / ELEVES / PROFESSEURS

Pour la connexion à l’ E.N.T. cliquez sur l’image ci-dessous.

PRONOTE accessible via les < services externes > de l’ENT

Accueil ::> La vie au collège... ::> Les voyages... ::> passés... ::> Voyage « Somme 1916-2016 » ::> Jour 1 - mercredi 16

Jour 1 - mercredi 16

mercredi 16 mars 2016, par Jean-Luc Levrard.

Et nous voilà !

Ce sont les élèves eux-mêmes qui ont rédigé les articles que vous allez pouvoir lire ci-dessous.
Tout va bien, du soleil..... mais du vent et donc un peu frisquet....
A demain pour de prochaines nouvelles.

L’équipe enseignante

Début du voyage dans la Somme

On est arrivé au collège, on a mis nos valises dans la soute. Après Mme Couderc a fait l’appel et Mme Quenot tenait un sac où on mettait notre carte d’identité. Après on est monté dans le bus. On a attendu 20minutes avant de partir.
Pendant le début du trajet Mr Levrard nous a filmé et on devait dire ce qu’on pensait de la Somme, si on allait voir des musées, ou de tranchées etc.

Amandine et Chloë

Le musé de la Somme

Nous sommes arrivés au musée de la Somme 1916 à Albert. Un guide est venu nous parler du déroulement de la visite. Nous sommes ensuite entrés dans un tunnel, pour y parvenir, nous avons dû descendre 61 marches.Nous avons vu des objets parfois meurtriers, utilisés par les soldats durant la bataille de la Somme, ce qu’ont endurés les soldats, et les armes qui ont été utilisées pour vaincre l’adversaire. Les tranchées dans lesquelles s’y abritaient les soldats pour se protéger des attaques de l’adversaire, contenaient malheureusement des milliers de rats qui sont devenus gros comme des lapins, grâce aux cadavres des soldats laissés à l’abandon mais aussi la nourriture des soldats, les rats profitaient de ces conditions propices pour grossir. Cependant ils diffusaient des maladies aux soldats qu’ils côtoyaient. Les soldats touchés au combat étaient infectés suite à de graves blessures occasionnées par l’armement moderne de la Grande Guerre,en contre partie il n’existait pas encore de soins capables de désinfecter les blessures. Pour pouvoir survivre, il fallait donc amputer la partie infectée, si cela n’était pas possible, alors une mort certaine attendait les soldats. Les soldats qui étaient amputés devenaient alors « invalides ».

Diar Gashi et Thomas Roscouët

Un nouveau tommy au collège

Une guide (Brigitte) nous a expliqué les différentes armes qu’utilisaient les soldats anglais allemands et français. Après, un élève, qui s’était désigné avant,a essayé un uniforme de Tommy, qui est l’uniforme britannique.Il a remarqué que cet uniforme tenait chaud et était lourd. Puis pour terminer, nous avons visionné un film qui avait comme sujet la bataille de la Somme.

Baptiste Meunier et Lucas Boudonnet.

IMPORTANT

Toute absence et tout retard doivent être justifiés par écrit par le biais du carnet de correspondance. L’appel téléphonique ne suffit pas.

J <diw>